Appel à Contribution pour la Conférence Economique Africaine

Date limite de soumission : 11 septembre 2020

Le thème de la Conférence de cette année est :

« L’Afrique après le COVID-19 : accélérer les progrès vers un développement durable inclusif ».

Ce thème, dont le choix intervient à un moment où les pays africains luttent contre la pandémie, réunira diverses parties prenantes, notamment des décideurs et des chercheurs, qui se pencheront sur l’impact socioéconomique de la crise entraînée par le COVID-19 et les mesures propres à en atténuer les effets néfastes et à s’en remettre.

Il s’agira en particulier d’examiner les moyens pour les pays africains de
renforcer leur résilience et de mieux se préparer pour faire face aux chocs futurs.

Avec comme toile de fond les effets négatifs persistants du COVID-19, les chercheurs, les décideurs et les autres participants sont invités à réfléchir, à tirer des leçons des pratiques qui ont fait leurs preuves en Afrique et ailleurs et à formuler des recommandations sur les voies et moyens pour
les économies africaines de retrouver le chemin d’un progrès accéléré vers la réalisation des objectifs de développement durable et des aspirations de l’Agenda 2063.

Le thème de la Conférence traduit également le consensus entre ses organisateurs sur le fait que le COVID-19 a mis en évidence d’importantes faiblesses structurelles dans l’architecture du développement de l’Afrique. Faute de remédier à ces faiblesses, les pays africains risquent de voir se réduire à néant les acquis déjà obtenus sur le plan du développement sans être sûrs de réaliser les objectifs de développement durable et de l’Agenda 2063.

Le consensus souligne également l’importance qui s’attache à intégrer une
perspective à long terme dans les efforts actuels de relance, en continuant de promouvoir l’accès aux technologies et aux infrastructures, la bonne gouvernance et l’intégration régionale, l’objectif étant d’accroître les capacités de productions et de jeter les bases d’une transformation
économique équitable et durable.

Les participants à la Conférence recenseront les facteurs favorables et les obstacles à une reprise solide après le COVID-19, en mettant un accent particulier sur l’atténuation des effets socioéconomiques de la pandémie, la promotion d’une reprise transformatrice et l’accélération des progrès vers la réalisation des objectifs de développement durable, en ne
laissant personne pour compte. Les participants devraient aussi examiner le rôle de la technologie, de l’innovation, de l’entrepreneuriat, des infrastructures économiques et sociales, de la gouvernance responsable et inclusive, du commerce et de l’intégration régionale dans une
transformation de l’Afrique porteuse d’un avenir meilleur.

La Conférence offre donc aux participants une occasion unique d’évaluer l’aptitude des pays à se préparer à de futures situations d’urgence et à y faire face, ainsi que de faire des recommandations sur les moyens
pour les pays africains peuvent mieux construire leurs économies et reprendre le chemin du développement durable.

Diverses perspectives seront présentées à la Conférence, qui verra la participation de chercheurs, de décideurs, de professionnels de la santé, de praticiens du développement, de jeunes et de femmes d’Afrique et d’ailleurs. La Conférence permettra à des universitaires de renom et à de jeunes chercheurs de présenter aux responsables politiques et aux décideurs leurs travaux de recherche axée sur des solutions. Elle devrait déboucher sur des recommandations propres à renforcer la réponse de l’Afrique aux situations d’urgence, à développer des capacités de résilience, à accélérer la reprise après les chocs et à mieux reconstruire dans le cadre de la Décennie d’action des Nations Unies pour les objectifs de développement durable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *