Société betsileo et premiers chercheurs aux XIX et XXe siècles

Ar3 000.00

Rasamoelina Henri. Mémoires de l’Académie Nationale des Arts, des Lettres et des Sciences,
Fascicule XLVII, Antananarivo 2003, pp 199-209

Catégorie : Étiquette :

Description

Le passage de la tradition orale à l’écriture s’est faite
différemment pour chaque région à Madagascar. Si l’on la
compare avec d’autres, la société Betsileo a eu la chance
d’avoir plusieurs chercheurs aux 19 et début du 20e
siècle. Que ce soit des gens de la région même, que des
étrangers. On peut citer entre autres les Joseph Ralambo,
Joseph Ramitsiry, Razanaka, Rainijoelina, Rainihifina,
Ratongavao, Stefanoela Ramaka, Ranaivozanany ; les
Besson, Dandouau, Dubois, Trachez
En plus du commencement et du développement
de l’enseignement. L’explication se trouve dans le
fonctionnement de la société betsileo elle-même où des
traditions orales ont une place importante et où l’entraide
reste encore dominante. Il y a une sorte de dina pour le
rassemblement des données ethnologiques et historiques
sur la région. Les recherches ont été plus ou moins faites
en commun en se communiquant des informations et des
manuscrits.

Vous aimerez peut-être aussi…